Achat d’une première copropriété : les services du syndic

Quand on parle de copropriété, il existe systématiquement une partie privative et une partie commune. Dès la création d’une copropriété, un syndic est désigné par le promoteur. Le principal rôle du syndic est de s’occuper de la partie commune. Il tient donc un rôle important dans la vie et l’avenir de l’immeuble. Zoom sur les services du syndic pour l’achat d’une première copropriété.

Le syndic d’une première copropriété

Le syndic de propriété est une personne élue par l’assemblée générale des propriétaires. Dans une première copropriété, on l’appelle syndic provisoire, car il ne va pas travailler pendant un mandat complet. De plus, il est désigné par le promoteur immobilier. Son intervention se limite à administrer et gérer provisoirement les parties communes et préparer l’assemblée générale. Toutefois, il travaille surtout pour le compte de son désignateur. Quand on parle des services du syndic de copropriété, il faut donc penser à la conservation de l’immeuble dont on va acheter une partie. Pour mieux comprendre ses services, voici quelques détails de ses principaux rôles.

Gérer la partie commune

La partie commune doit être entretenue. Dans ce cas, le rôle du syndic consiste à mettre en œuvre les premières garanties et gérer la fin du chantier. Il assure donc les travaux réguliers et irréguliers de la partie commune. Pour cela, il travaille en étroite collaboration avec le gardien ou le concierge pour les divers nettoyages. Le syndic achète les produits de ménage utiles. Il règle les pannes qui surviennent : panne de l’ascenseur, installer ou changer les ampoules, … En outre, s’il voit des malfaçons, il s’occupe de trouver un professionnel pour faire les réparations. De ce fait, pour avoir les informations nécessaires concernant l’état de la partie commune avant l’achat, il faut les demander au syndic.

Veiller au respect du règlement intérieur

Même en étant une première copropriété, le promoteur a déjà établi un règlement intérieur imposé à tous les copropriétaires. Les acquéreurs sont informés de ces règles lors de l’achat. Tous copropriétaires sont tenus de les respecter. La mission du syndic est donc de veiller à l’exécution de ce règlement. En effet, tous immeubles en copropriété sont régis par des droits et obligations. Le syndic intervient en cas de non-respect de ces règles. Il rappelle à l’ordre et joue le rôle de conciliateur en cas de besoin. Il a même le devoir d’engager une action en justice si cela s’avère nécessaire. Il peut aussi modifier le règlement s’il le faut.

Organiser l’assemblée générale

Le service du premier syndic de copropriété ne dure que 1 an renouvelable. Avant la fin de ce délai, il doit organiser l’assemblée générale des copropriétaires. S’il n’y a pas de conseil syndical, il établit seul l’ordre du jour et convoque les copropriétaires en réunion. Le but principal est d’organiser un vote pour élire un nouveau syndic de copropriété. Pour cela, il assure la mise en concurrence de quelques contrats de syndic. En même temps, il prépare un budget à soumettre à l’approbation des copropriétaires. À noter qu’il n’y a pas de charge lors de l’achat d’une nouvelle copropriété jusqu’à la première assemblée générale.

Marguerite

leave a Comment